Valoriser, Encourager et Inciter les citoyens à s'engager dans des programmes d'agriculture en ville déjà existants ou à inventer !

Catégorie : Jardins

Au cœur du jardin du CENTRE SOCIAL LA BUSETTE à LILLE

Caché derrière le centre social La Busette se trouve un jardin partagé en plein cœur de Lille. C’est un jardin collectif respectant l’Homme, les sols et les animaux qui l’occupent. Ce coin de biodiversité à Lille est signe de partage, d’entraide, de convivialité pour les bénévoles. Un petit coin de paradis, tout simplement.

L’initiative est née en 2015, par un collectif de personnes souhaitant amener de la vie et de la chaleur à un terrain laissé à l’abandon. Leurs pratiques de cultures s’inspirent des principes de la permaculture. La permaculture est une véritable éthique prenant en compte la nature, l’être humain et le principe de partage équitable. Pour permettre de limiter tout perte d’énergie ou de gaspillage, chaque chose à sa place, il est vraiment question d’optimisation.

Le but du jardin du Centre Social de La Busette était de rendre le terrain de la ville de Lille convivial en créant du lien avec les personnes habitants dans le centre de Lille, toutes générations confondues. L’aspect du partage des ressources apportées par les récoltes du jardin mais également par les bénévoles grâce à leurs savoirs correspondait à l’objectif principal.

Le jardin se situe au 1 rue Georges Lefèvre à Lille. A deux pas du quartier Saint-Sauveur ou encore du Zénith de Lille, une connexion avec la nature s’exerce. Un maillon de 5 bénévoles contribue activement à l’entretien du jardin avec l’aide de deux ou trois personnes venant de temps en temps en renfort. Au total, une petite dizaine de personnes agissent afin d’apporter une perpétuelle amélioration au jardin. Celui-ci n’est pas en libre accès 24h/24h. Dès lors qu’une personne souhaite s’investir dans le jardin, ils l’accueillent à bras ouvert et lui donnent le code.

En apprendre un peu plus sur le jardin

Un temps de permanence a été mis en place le mercredi après-midi afin que des personnes, extérieures aux bénévoles, puissent profiter des ressources du jardin ainsi que d’une balade rafraichissante.

Pourquoi les habitants apprécient ce jardin ?

Avoir un jardin en plein cœur de Lille est quasiment impossible. Encore moins lorsque l’on se trouve dans un appartement. En effet, lorsque l’on habite dans un 40 m2 on a besoin de sortir, de voir du monde et d’être en contact avec la nature. Ce jardin partagé permet de créer un véritable lien entre toutes personnes, de tout âge et de tout genre.

Les jardins partagés sont peu connus du grand public. C’est le cas du jardin du centre social la Busette. Cependant, avec les nombreux confinements que nous avons connus depuis 2020, les habitants avaient besoin, 1 heure par jour, de sortir dans de grands espaces, de prendre l’air et d’échanger. Ainsi, le jardin a commencé à être connu des habitants du quartier. Au plus grand bonheur des personnes, avoir un tel espace est très important pendant cette période de pandémie mondiale.

D’ailleurs, lors de notre passage, voilà quelques remarques entendues …

« Cet endroit nous rend heureux »

« Le jardin nous amène à rêver »

« Impression d’être isolé de la ville »

« Ce genre d’endroit peu permettre de s’évader de notre quotidien en observant la nature, le rythme des saisons sur la faune et la flore mais aussi les différents animaux qu’on peut trouver, hérisson, limace, oiseaux… « 

A quoi ressemble le jardin ?

Dès lors que l’on pénètre dans ce jardin, l’impression d’être coupé de la ville surgit.

Tout d’abord, on perçoit deux ruches pour les abeilles avec une prairie fleurie à proximité. L’équilibre des écosystèmes a été perturbé durant les dernières décennies, ce qui pourrait amener à la mise en danger de la vie des abeilles. Ainsi, la prairie fleurie peut maintenir et contribuer à la biodiversité en permettant aux abeilles de se nourrir ainsi que la prolifération des fleurs et des plantes et arbres présentes dans le jardin.

Ensuite, un des buts premiers du jardin était d’apprendre aux citoyens la gestion des déchets. Pour ceci, les bénévoles ont installé 3 composts. Le compost est ensuite réutilisé dans le jardin.

Ils cultivent des herbes aromatiques telle que de la menthe tout en respectant la nature. C’est-à-dire qu’ils n’enlèvent pas les « mauvaises herbes » car pour eux, ce ne le sont pas. Elles sont présentes et servent donc à quelque chose. Ils utilisent tous les éléments se trouvant dans le jardin. Par exemple, dans les cultures, on retrouve des orties. Ils les utilisent comme purins pour les plantes et les cultures. Mais aussi comme base dans les ateliers cuisines qu’ils organisent avec le centre social La Busette. Ici apparaît la notion que chaque chose a sa place dans le monde, surtout dans l’écosystème, et que cette chose est présente pour une bonne raison.

Le jardin a consacré une place assez importante aux fleurs (jacinthes par exemple) afin de le rendre plus vivant que ce soit pour donner envie aux habitants d’y passer du temps mais aussi important pour son écosystème. Il y a un pommier et un poirier, permettant à toutes personnes venant dans le jardin de se servir en fruits.

De plus, comme le jardin souhaite que toutes personnes de tout âge et de tout genre puissent profiter du jardin, ils ont décidé de cultiver dans des bacs en hauteur, pour que les personnes ayant des problèmes de dos puissent continuer à s’occuper des plantes et herbes. On y trouve de la Ciboulette et du persil plat par exemple. Cela permet aussi que les rats n’endommagent pas les cultures.

Des plantations « hautes » permettant un accès à tous

Une fois par semaine, des temps de jardinage sont animés par une professionnelle.

Pour finir sur les nombreuses initiatives de ce jardin partagé, les bénévoles ont mis en place des collaborations avec des écoles afin d’apporter un aspect pédagogique aux enfants par rapport à la nature. Pour cela, deux bacs en caoutchouc sont prévus à cet effet.

Tout ce que le jardin a à offrir, les habitants et bénévoles peuvent en bénéficier.

Projet futur…

Pour continuer à sensibiliser les habitants de la Métropole Lilloise à s’occuper de leurs déchets d’une manière responsable, les bénévoles souhaitent installer un 4ème compost sur le jardin. Comme le terrain appartient à la Ville de Lille, ils ont fait une demande en ce sens.

Plusieurs cultures ont été replantées dans des mini serres afin de les protéger de l’hiver. Le but étant qu’elles continuent à pousser et pouvoir les replanter dès l’apparition des beaux jours. Ce sera le cas pour les choux.

Les bénévoles du jardin souhaitent rendre le jardin plus pratique, plus équipé, plus agréable. Pour cela, ils débordent d’idées comme par exemple, l’installation d’un récupérateur d’eau, des installations pour oiseaux ou encore une table forestière.

Si vous habitez dans ce quartier, ou si vous connaissez des personnes qui y sont, n’hésitez pas à leur partager cet article….Les jardins partagés sont importants, pour l’être humain et pour la nature et croyez moi, celui-ci est très agréable.

Article écrit par Lison Deleu pour E.D.A.

Le projet de ferme urbaine au Fort de Mons-en-Baroeul

Fleuron de l’architecture militaire, le fort de Mons-en-Baroeul a été magnifiquement restauré en 2004 dans le cadre de Lille capitale européenne de la culture. Dès lors, il est devenu un lieu de partages de cultures et d’émotions où se retrouvent les amateurs de patrimoine, des arts et des lettres, de concerts… et d’espace naturel. Il connait une fréquentation en constante augmentation grâce aux divers équipements dont il est doté.  Il y reste de vastes espaces non utilisés aujourd’hui, deux cours, des tunnels, en plus, éventuellement, les douves et, à l’extérieur du Fort, les espaces dits « la plaine du Fort ».

Continue reading

Le bonheur est dans le « Pré »

Quand je me suis installée dans le quartier, je ne l’ai pas tout de suite repéré… Il faut dire que ce jardin porte bien son nom !

« Muché », derrière l’église Saint Maurice des Champs, le jardin communautaire du Pré Muché dans le quartier lillois de St Maurice Pellevoisin est une petite oasis en plein cœur de ville, dans laquelle on se sent tout de suite bien dès lors que l’on sait où le trouver!

Continue reading